Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

5739112967_6b080367d3.jpg

Nos maisons sont polluées de diverses façons, l'air ambiant y est saturé de produits toxiques déversés par nous consciemment ou pas. Il est temps de réagir et d'assainir l'air de nos maisons avec quelques gestes simples.

 

  • Eviter l'utilisation de produits toxiques

3222346457_21d0e36079.jpgPremière chose, arrêter de fumer. Et si la tâche vous est vraiment impossible, éviter de fumée à l'intérieur. Les résidus de la fumée de cigarette sont hautement cancérigènes.

 

Ensuite, éviter l'utilisation de produits ménagers agressifs. Exit les détergents à l'ammoniac. Il existe de nombreux produits d'entretien alternatifs (dits "verts") qui permettent de réduire les émissions toxiques.

On trouve ainsi des gammes de produits "bio",  comme les liquides vaisselle sans phosphates.

 

Cependant les bonnes vieilles techniques de grand-mère sont encore les meilleures : vinaigre et bicarbonate de soude pour nettoyer et assainir la salle de bains, les toilettes mais aussi le refrigérateur ; jus de citron pour briquer vos surfaces en inox ; huile de lin et cire d'abeille pour entretenir vos meubles en bois ou les surfaces en marbre ; savon de Marseille en paillettes pour nettoyer les sols ; papier journal mouillé pour décrasser les vitres.

 

Les boules anti-mites seront remplacés par un morceau de bois de cèdre ou quelques gouttes d'huile essentielle de cèdre déposé sur un tissu dans votre penderie.

 

Niveau cosmétique, oubliez les colorations cheveux avec ammoniaque et pensez aux produits de beauté bio. Avec une meilleure concentration d'actifs naturels, ils sont moins toxiques mais aussi plus efficaces. Leur coût va de pair malheureusement.

Là encore des solutions d'antan existent pour une beauté naturelle. Poudre de charbon et bicarbonate pour blanchir les dents, huile d'olive pour nourrir sa chevelure, aloe vera pur pour hydrater son corps, beurre de karité et huile d'argan pour lutter contre les rides, masque à l'argile pour désincruster les points noirs, sachets de thé congelés contre les cernes etc. etc.

Des sites spécialisés prodiguent des conseils et recettes pour être belle (ou beau) sans risque pour sa santé et sans engraisser les groupes industriels de la cosmétique. Par exemple conseils gratuits, et consoGlobe.

 

  • ... de TOUT les produits toxiques

3251833975_9080e1b474.jpgLa cigarette, les détergents, les cosmétiques...cela semble évident.

Mais qu'en est-il des parfums d'ambiance ? des brûleurs d'encens et/ou d'huile essentielle ? Toxiques également.

Les essuie-tout ? Les vêtements lavés au pressing ? Pas si innofensifs que ça.

 

Et plus grave car plus difficile à changer, les revêtements de murs et de sols, les meubles en contreplaqué... Tous les produits de nos maisons modernes sont virtuellement nocifs. Les papier-peint tout comme les peintures dégagent des gaz toxiques longtemps après avoir été posés. De même pour les moquettes et tapis, le linoleum, les parquets flottants et tous les meubles type Ikéa ou Conforama.

 

Si vous pouvez entreprendre de gros travaux, préférez pour vos sols du carrelage ou un parquet en bois brut et pour vos murs une peinture à la chaux avec des pigments naturels. Côté meuble, investissez dans de "vrais" meubles de menuiserie, en bois plein et de préférence non-vernis.

 

  • Privilégier le nettoyeur-vapeur

356443886_06f7c66c07.jpgDevenu très accessible, le nettoyeur-vapeur est un outil indispensable à une maison verte. Certes il consomme de l'électricité mais il vous permettra de faire l'impasse sur de nombreux détergents dans l'entretien de votre salle de bain, de vos surfaces vitrées (miroirs, fenêtres), de votre four, de votre barbecue ou même des jantes de votre voiture (si vous en avez une).

 

Surtout, grâce à l'effet de la vapeur, il tue les bactéries et les acariens présents dans votre environnement. Indispensable donc si vous disposez d'une moquette ou de tapis. Il rafraîchira aussi les rideaux, tentures et canapés, sans oublier les matelas.

 

De plus, il permet de défroisser les tissus et vous épargne donc les produits toxiques utilisés au pressing.

 

  • Pensez à aérer quotidiennement

3938463024_5c739e5792.jpgUn conseil tout bête mais que l'on oublie parfois : aérer. C'est à dire ouvrir les fenêtres AU MOINS une heure par jour, et ce, même en hiver. Le temps de faire le ménage (pour évacuer les poussières par la même occasion) ou bien lorsque vous êtes absent de votre domicile.

 

Et pendant que vos fenêtres seront ouvertes, éteignez le chauffage. Cela évitera une surconsommation inutile.

 

 

  • Dépolluer par les plantes

5400773641_cac7546186.jpgSi tous vos meubles sont en bois collé, que vous avez de la moquette au sol, que vous fumez et qu'en plus vous adorez les parfums d'ambiance, ne désespérez pas. Il reste une solution quasi miraculeuse pour se débarasser d'une grande partie de la pollution d'intérieur. Il s'agit des plantes antipollution.

 

Le simple fait de disposer une plante dépolluante dans une pièce permet de neutraliser jusqu'à 90% des émanations toxiques de l'air ambiant.

 

Ainsi, le ficus, le lierre, la fougère ou encore le chlorophytum sont très efficace contre ces ennemis invisibles que sont le formol et le benzène.

Pour ajouter des couleurs, sachez que certaines fleurs sont aussi dépolluantes comme le chrysanthème, l'azalée ou encore la très en vogue orchidée.

 

Il vous faudra cependant leur procurer un peu de soin. Si les plantes vertes demandent peu d'entretien, l'orchidée est très difficile à conserver en bel état.

 

Enfin, contre les ondes magnétiques, elles aussi pertubatrices de nos systèmes nerveux centraux, un cactus judicieusement placé près de votre four à micro-onde ou écran d'ordinateur fera des miracles.

 

Pour plus de détails sur cette solution radicale, consultez le site Plantes Dépolluantes. Il vous indiquera les plantes les plus indiquées selon la pièce de votre maison, avec force détails et en bonus une photo pour chacune d'entre elles. Plus parlant qu'un simple nom quand on n'est pas un pro du jardinage.

 

  • Résultats

2848604318_f59ebca60c.jpgLes résultats les plus quantifiables se font voir dans le porte-monnaie. Moins de produits d'entretien, c'est autant d'argent mis de côté.

Mais c'est aussi moins de frais de santé.

 

Car le résultat le plus intéressant, c'est l'amélioration de la santé des occupants. En effet, finis les sinusites et conjonctivites à répétition, les toux inopinées, les maux de tête inexpliqués, les pertes de mémoire, les vertiges... Tous ces symptômes qui pouvaient paraître incongrus sur des individus à priori en bonne santé peuvent s'expliquer par la pollution intérieure. En assainissant son environnement, on se débarrasse par la même occasion de ces désagréments et du risque potentiellement accru de cancer.

 

En résumé, on respire mieux dans une maison saine, et on y est moins stressé.

Mens sana in corpore sano... in domo sano !

 

Noura Bouchaïr

Partager cette page

Repost 0
Published by